Jeudi 13 octobre 2016 — Dernier ajout lundi 2 octobre 2017

Couverture en lauze

Une couverture typique du Périgord

Les toits des vieilles maisons du Périgord surprennent au prime abord par la nature du matériau utilisé : la pierre. Celle-ci est généralement jugée trop lourde pour réaliser des couvertures.

Des pierres sur le toit

Lauzes

Les anciens n’ont pas hésité à utiliser ce calcaire si présent dans la région. Les dépôts remontent à 80 millions d’années, au Crétacé supérieur, lorsqu’une mer peu profonde recouvrait les lieux. En se retirant, elle a laissé cette pierre dorée caractéristique du Périgord Noir.

Elle se présente notamment sous forme de couches fines de 3 à 5 centimètres d’épaisseur séparées par des joints. Cette roche en se délitant donne des dalles de pierre appelées lauzes d’après la langue occitane.

Un métier : Lauzier

Les couvreurs ou lauziers les utilisent, selon la tradition, pour couvrir les maisons. Ce travail résulte d’un savoir-faire ancestral. Les pierres sont taillées, empilées avec précision, sans mortier jusqu’au faîtage.

une charpente costaud pour une toiture pesante

Ce bâti très lourd pèse entre 500 et 800 kilos au mètre carré. Ceci explique la grande inclinaison des charpentes laquelle permet de renvoyer la majeure partie du poids directement sur les murs.

Les hautes toitures, dites périgourdines, caractérisent l’architecture du Périgord Noir. Sous l’action de la pluie, la pierre prend rapidement une couleur grise rappelant l’ardoise?.

Aujourd’hui des toits en lauze se dressent encore dans leurs douces formes élégantes rappelant ces belles constructions qui paraissaient éternelles.

Pour en savoir plus sur la lauze du Périgord

Une toiture faite pour durer

Les bâtiments couverts en lauze sont fort anciens et souvent débarrasés de leur couverture typique car les ouvriers capables de les réparer sont devenus rares.

L’entreprise Construction du Périgord a décidé de se spécialiser dans la restauration de ce patrimoine local.

Les lauzes sont onéreuses, mais elles durent dans le temps. Certaines toitures ont plusieurs siècles. Leur durabilité compense leur coût de création.

Un exemple de reconstruction

Nous avons récemment procédé à la rénovation d’un ensemble four à bois et espace barbecue chez un propriétaire de Preyssac d’Excideuil.

Le bâtiment a été entièrement repris des fondations jusqu’à la pose de la cheminée.

Les photos de notre réalisation

Couverture neuve en lauze Détails de toitures Deux toitures traditionnelles du Périgord Le chantier de construction avant la pose des lauzes Le four à bois et le barbecue Le four à Pizza à coté du bâtiment couvert en Lauze Le toit en lauze près d'Excideuil